Organisation

                                                                                              - Rapport d'activité 2018

 

1. Qu'est-ce que BSI Economics ?

BSI Economics est un think tank de réflexion sur l'économie et la finance, créé en 2012 et composé de plus de soixante économistes évoluant dans des structures publiques, institutionnelles, académiques ou privées.

BSI Economics contribue à ouvrir et améliorer les débats en mettant au service des décideurs et des citoyens des réflexions indépendantes sur les nouvelles tendances économiques et financières, conduites par une génération montante d'économistes. Ces réflexions accessibles portent sur les relations économiques internationales, les politiques économiques, la digitalisation, la disruption industrielle, les changements technologiques, l'urbanisation et l'environnement. 

Avec plus de 270 000 lecteurs par an et 13 000 abonnés, BSI Economics met ses contributions multithématiques au service du débat public en sollicitant un réseau diversifié de collaborateurs composé de banquiers centraux, de régulateurs, de conjoncturistes, de chercheurs, de spécialistes sectoriels et de stratégistes en économie.

BSI Economics signifie : Brainstorming Initiative In Economics 

 

2. Quels sont nos économistes?

La structure regroupe 60 profils académiques et professionnels évoluant dans des structures privées (38%), académiques (32%) et publiques ou institutionnels (30%). Plus du quart de nos économistes dispose d'un doctorat et évolue à l'international (Washington, Londres, Genève, Bruxelles, Luxembourg, Helsinki, Barcelone, Brasilia, Bucarest, Hong Kong).

Ces spécialistes évoluent dans les structures suivantes : Ministère de l'économie, Ministère de la Culture, Ambassade de France, Banque de France, AMF, FMI, Banque Mondiale, OCDE, Banque Européenne d'investissement, Agence Française de Développement, Banque Centrale Européenne, BPI France, PwC, Fitch, S&P, Beyond Ratings, Crédit Agricole, Société Générale, Edmond de Rothschild, St Gobain, Natixis, Euler Hermes, Société Générale, Candriam, Oxford Economics, FFA, AFG, IHS Market, Actélior, Alpha Group, DFCG,  HEC, TSE, John Hopkins, IESEG, Science Po Paris, Paris Panthéon Sorbonne, Dauphine.

 

3. A qui s'adresse BSI Economics ?

Nos contributions s'adressent aux décideurs privés et publics, aux journalistes ainsi qu'au grand public. La diversité des profils, la richesse des contenus et la complémentarité des points de vue font de BSI Economics une source de qualité pour les idées, les analyses et l'intelligence des faits économiques, au service du monde professionnel, académique et institutionnel.

 

4. Quelles sont nos sources de financement?

Espace de réflexion et d'échanges, BSI Economics est une association apolitique et non partisane, qui ne sert pas d'intérêt privé. Les opinions qui y sont exprimées sont personnelles, libres et sous la responsabilité individuelle des membres et contributeurs. A ce jour, le financement de la structure est assuré par les dons (20%) et les cotisations de nos collaborateurs (80%).

 

5. Quelles sont nos activités?

BSI Economics s'investit dans quatre activités: (1) la publication et la diffusion d'analyses économiques et financières, (2) l'organisation de conférences économiques, (3) la mise en place d'un réseau de professionnels en économie et finance, (4) la réalisation d'un consensus économique et financier.

 

6. Quelles sont nos publications ?

BSI Economics publie des analyses de fond (notes, études, policy brief), un consensus économique et financier, des éclairages et des réactions à l'actualité. Avec plus de 200 000 lecteurs par an et 6 000 abonnés, BSI Economics met ses contributions multi-thématiques au service du débat public en sollicitant un réseau diversifié de collaborateurs composé de banquiers centraux, de régulateurs, de conjoncturistes, de chercheurs, de spécialistes sectoriels et de stratégistes en économie et finance.

 

7. BSI Economics dans la presse 

Les économistes de BSI Economics interviennent dans différents médias francophones (Le Monde, ChallengesL'Express, Le Parisien, L'Essentiel, Le Temps, Les Echos, BFM Business, France 2, Radio Classique, France Info) et anglo-saxons (Bloomberg, Forbes). La structure étant non partisane et réactive aux sollicitations, toute collaboration avec des médias (aide pour la rédaction d'article, travail de recherche, interviews, débats, conférences) est la bienvenue.

 

8. Où puis-je rencontrer les économistes de BSI Economics?

Le siège de BSI Economics se situe à Paris et la structure dispose aussi de représentants à Washington (Etats-Unis) et Genève (Suisse). Les activités des économistes les rendent disponibles dans de nombreux endroits en Europe en semaine pour vous rencontrer. De nombreux cafés économiques sont organisés à Paris.

 

9. Qu'est-ce qui garantie l'objectivité, l'intégrité professionnelle et l'apolitisme de nos productions?

BSI Economics s'est structurée autour de statuts officiels, intérieurs et de chartes éditoriales et d'éthiques auxquels chaque membre adhère. Ci-dessous l'accès aux différents documents que nous souhaitons rendre publics pour proposer une pleine transparence de notre gouvernance:

- Statuts fondateurs

- Statuts associatifs

- Réglements intérieurs

- Charte Editoriale

- Charte d'Ethique et d'Engagements de non-conflit d'intérêt

 

10. Nos dirigeants

La structure BSI Economics a été créée le 21 septembre 2012 par deux membres fondateurs Arthur Jurus et Laurent Musine. La gouvernance s'organise autour d'un Bureau, d'un Comité d'Orientation et d'Ethique et d'un Comité Stratégique.

Conseil d'Administration : Victor Lequillerier (Présidence), Arthur Jurus (Trésorerie, Secrétaire Général), Marine Coinon (Directrice Exécutive), Charlotte Gardes (Responsable du Comité d'orientation et d'éthique), Sylvain Bersinger (Partenariats éditoriaux), Arianna Delehaye (Communication) et Julien Pinter (Développement).

Comité d'Orientation et d'Ethique : Julien Pinter, Marine Coinon, Hadrien Camatte, Marine de Talance, Adrien Tenne, Charlotte Gardes, Julien Moussavi, Mathilde Viennot, Julien Acalin, Nicolas Pietrzyk.

Comité stratégique : Philippine de T'Serclaes, Ludovic Subran, Amélie de Montchalin, Marc-Olivier Strauss Kahn, Béatrice Mathieu, Renaud Bellais, Catherine Lubochinsky, Dominique Seux, Martine Carre Tallon, Olivier Chemla, Isabelle Mas, Laurent Clavel, Isabelle Laudier, Charles de Marcilly, Arthur Jurus.

 

11. Membres actifs

 

DIRECTION

 

Victor Lequillerier, Président de BSI Economics

Diplômé de l'Ecole d'Economie de Paris et de l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne en monnaie-banque-finance, Victor Lequillerier est économiste dans une banque française et a également évolué au sein de services d'études économiques en banque-finance-assurance, après une expérience à l'OCDE. Ses domaines d'intérêts portent essentiellement sur la stabilité financière et les politiques macroéconomiques.

Arthur Jurus, Secrétaire Général et Trésorier

Diplômé de l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, de l'Ecole d'Economie de Toulouse et formé au Centre d'études des politiques économiques (ENSAE), Arthur Jurus est Chef économiste de Landolt & Cie après avoir évolué comme économiste au Crédit Agricole, à la Société Générale, à la Caisse des Dépôts, chez Mirabaud Asset Management, au sein du groupe Edmond de Rothschild et comme enseignant à l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Il est également contributeur pour le magazine Forbes, intervenant dans différents médias francophones et anglosaxons et contributeur au sondage des prévisionnistes professionnels auprès de la Banque Centrale Européenne. 

Marine Coinon, Directrice Exécutive

Diplômée de l'Ecole d'Economie de Toulouse et de l'Université Paris II Panthéon-Assas, Marine Coinon prépare une thèse à l'Université Bourgogne Franche-Comté sur la concurrence d'usage des sols à la frange urbaine. Ses principaux centres d'intérêt portent sur l'économie agricole, l'économie urbaine et l'évaluation des politiques publiques. Marine Coinon a coordonné plusieurs rapports de BSI Economics à l'attention de l'Assemblée Nationale.

 

ÉDITORIAL

 

Charlotte Gardes, Responsable du Comité d'orientation et d'éthique 

Diplômée de Sciences Po Paris en Economie internationale, de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne en droit des affaires et de l'Université Paris 2 Panthéon-Assas en Economie, mention « Monnaie-Banque-Finance », Charlotte est actuellement en thèse de doctorat en économie à l'Université Paris II sur l'adaptation de la réglementation financière au changement climatique sous le prisme de l'analyse économique du droit. Charlotte a débuté sa carrière à la Direction de la régulation et des affaires internationales de l'Autorité des marchés financiers. Auparavant, elle a travaillé comme économiste à la Commission Européenne, au sein du fonds d'investissement à impact social INCO ainsi qu'à la Direction générale du Trésor au sein du service des affaires économiques et financières de la Représentation permanente de la France auprès de l'OCDE. Ses centres d'intérêt portent sur la finance verte, le financement des infrastructures, la régulation bancaire et financière et la stabilité financière.

 

PARTENAIRES ET COMMUNICATION

 

Sylvain Bersinger, Responsable des partenariats éditoriaux

Diplômé de l'université Lyon 2 et Paris Dauphine, Sylvain Bersinger est économiste à l'IEFP après avoir évolué comme économiste risque-pays chez BNP Paribas. Ses analyses portent principalement sur les pays d'Amérique Latine et d'Afrique. Il s'intéresse à la vulgarisation de la discipline et a écrit plusieurs livres à destination du grand-public. 

Julien Pinter, Responsable du développement 

Julien Pinter est chercheur (PhD) en Economie monétaire et bancaire à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il travaille notamment sur les questions relatives aux risques aux bilans des banques centrales et sur la soutenabilité des pegs. Il a des expériences de travail à la Banque Centrale Européenne et à la Banque de France en particulier. Il a été visiting researcher à l'Université d'Amsterdam, a travaillé à l'Université de Bruxelles Saint-Louis et étudié à l'Université de Stockholm. Julien Pinter est diplômé du Master Monnaie Banque et Finance de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et du Magistère d'Economie de Paris 1.

Arianna Delehaye, Directrice de la communication

Diplômée de l'École des hautes études en sciences de l'information et de la communication (Celsa - Sorbonne Université), Arianna Delehaye dispose de plusieurs expériences en communication au sein d'entreprises et d'institutions internationales comme l'ONU et l'Ambassade de France à Rome.  

Georges Calmes, Chargé de communication : Community manager

Evoluant au sein du Master Finance de l'Université Paris-Dauphine, Georges Calmes est membre du pôle communication et s'occupe notamment des réseaux sociaux. Il s'intéresse particulièrement au financement des entreprises, la règlementation bancaire et l'économie numérique.

Nicolas Pietrzyk, Chargé de communication : Partenariats

Diplômé de l'École Normale Supérieure de Cachan et de Sciences Po Paris, Nicolas Pietrzyk est économiste au Ministère de la Culture et de la Communication. Il a auparavant enseigné l'économie et la gestion au sein d'universités et de grandes écoles et travaillé dans plusieurs institutions nationales et internationales. Ses centres d'intérêt portent principalement sur les politiques économiques. 

Dorian Henricot, Chargé de communication : Newsletter

Dorian Henricot travaille comme économiste à la direction de la stabilité financière de la Banque de France. A ce titre, il s'intéresse à l'endettement du secteur privé, et à la régulation du secteur financier. Auparavant, il était consultant chez McKinsey. Dorian est diplômé de l'Ecole Polytechnique, et a un master d'économie de Pompeu Fabra.

Simon Cardoen, Chargé de communication : Affaires publiques

Evoluant au sein du Magistère d'Économie de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et de Paris School of Economics, Simon Cardoen participe à l'organisation du "Printemps de l'économie" à Paris. Ses centres d'intérêt portent essentiellement sur l'économie financière et les politiques de régulation bancaire. 

Oualid Branine, Chargé de communication : Veille des sujets

Etudiant en Master Monnaie Finance Banque à l'Université Paris 2 Panthéon-Assas, Oualid Branine cumule de nombreuses expériences en tant que rédacteur et curateur dans des domaines variés comme le cinéma ou le marketing digital. Il a notamment été chargé de la rédaction de la lettre aux investisseurs au sein de l'équipe du Daily Finance sous la direction de l'agence Else & Bang. Il a également collaboré avec le cabinet Finalpha Capital, chargé de la commercialisation de nombreux fonds d'investissement. 

 

Caroline Perrin, Chargée de communication : Community management

Après un Bachelor en école de commerce, Caroline a intégré le Master Monnaie Banque Finance de l'Université Lyon 2. Elle se consacre notamment aux problématiques de soutenabilité ainsi qu'aux politiques économiques des pays en développement.

 

12. Nos rapports d'activité

Rapport d'activité 2016

Rapport d'activité 2017

Rapport d'activité 2018