BSI MAP : évolution du PIB par tête en Europe

La performance économique de la France depuis la crise de 2007 est régulièrement comparée à celle de l'Allemagne. Où se situe la France, ainsi que ses pairs européens, en termes de richesse créée par habitant depuis 2007 ?

En 2015, selon les Nations Unies, la richesse par habitant était 13 % plus élevée en Allemagne par rapport à la France, là où les deux pays étaient quasiment au même niveau en 2004 (1 % de plus en Allemagne). La crise de 2007-2008 a-t-elle aggravée les choses ? La carte ci-dessus montre l'évolution relative du PIB par tête entre 2007 et 2015 par rapport à l'Allemagne, en prix constant, soit correction faite de l'inflation. Il en ressorte que :

-        Les pays de l'Est de l'Europe, Pologne en tête (+20%), ont globalement surperformé par rapport à l'Allemagne, profitant d'un effet de rattrapage qui continue depuis leur accession à l'Union Européenne. 

-        Parmi les pays les plus touchés par la crise en Europe, on distingue clairement trois groupes : la Grèce dont la richesse par habitant a dégringolée de 30 % par rapport à l'Allemagne entre 2007 et 2015 ; l'Italie, l'Espagne et le Portugal dont la richesse par habitant a sous-performé de 10 à 15 points de pourcentage celle de l'Allemagne ; l'Irlande qui au final entre 2007 et 2015 dépasse les performances économiques de l'Allemagne de 10 %.

-        La France a vu sa richesse par habitant augmenter moins vite que celle de l'Allemagne depuis la crise, l'écart s'étant accru de 7 points de pourcentage entre 2007 et 2015. La performance de la France est comparable à cet égard à celle d'autres pays cœur de la Zone euro, par exemple le Danemark (-8 %), les Pays-Bas (-7 %) ou la Belgique (-6 %).

-        L'indépendance monétaire de la Norvège (-9 %) ou du Royaume-Unis (-6 %), qui ne font pas partie de la Zone Euro, n'est apparemment pas associée à de meilleures performances économiques par rapport à l'Allemagne. Ces deux pays peinent à surperformer la croissance de la richesse française par habitant.

 

Néanmoins, la faiblesse de l'économie française par rapport à celle de l'Allemagne peut cacher certaines différences dans le temps. Par exemple la France serait plus à même d'absorber les chocs négatifs comme en 2007-2008, mais profiterait moins rapidement de la croissance une fois revenue.

-        En terme de richesse par tête, la France a en effet surperformé l'Allemagne entre 2007 et la fin 2009 (en zone Euro, la croissance repart en 2009T3). Mais de seulement 0,4 %. Néanmoins, outre la Belgique et les Pays-Bas qui ont créé près de 1,5 % de plus de richesse par tête sur cette période, la plupart des autres pays de l'Europe de l'Ouest ont été bien davantage touchés par la crise (-2,5 % pour le Royaume Unis, -3 % pour l'Italie, -6 % pour le Luxembourg par rapport à l'Allemagne).

-        Quant au rebond de la richesse par tête en France depuis la fin 2012 par rapport à l'Allemagne, il a été plus faible pour la France de 2,4 points de pourcentage. La situation est similaire pour la Belgique, mais est encore moins favorable pour l'Italie qui est 4,4 points de pourcentages derrière l'Allemagne. De même la Finlande, la Norvège et la Suède enregistrent une hausse de la richesse par tête moins forte ou similaire à celle de la France. Il faut néanmoins noter que les pays du Nord de l'Europe ont une richesse par habitant de 10 à 90 % plus élevée par rapport à la richesse par tête en France.

 

T.D