Graphe : Dépréciation des monnaies émergentes vs USD

Sur un an, de nombreuses économies enregistrent une dépréciation de leur monnaie contre le dollar américain supérieure à 30%. C'est le cas du Brésil (Real) et dans une moindre mesure de la Turquie (Lira). Une évolution plus marquée pour les pays producteurs et exportateurs de matières premières, sensibles à l'évolution de l'activité chinoise, important de l'énergie / produits alimentaires ou faisant l'objet d'importantes fuites de capitaux étrangers. La remontée progressive des taux américains en 2016 pourrait accentuer ce phénomène, sous l'hypothèse que cette hausse n'ait pas déjà été anticipée.

BSI Economics est un think tank de réflexion sur l'économie et la finance, créé en 2012, qui contribue à ouvrir et améliorer les débats en mettant au service des décideurs et des citoyens des réflexions indépendantes sur les nouvelles tendances économiques et financières.

BSI Economics met ses contributions multithématiques au service du débat public en sollicitant un réseau diversifié de collaborateurs composé de banquiers centraux, de régulateurs, de conjoncturistes, de chercheurs, de spécialistes sectoriels et de stratégistes en économie.

Dans la même catégorie :

Standard Post with Image

La reprise économique en Zone Euro commence à montrer des signes d'essoufflement (Note)

Standard Post with Image

Quel partage des risques dans la communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest ? (Note)

Standard Post with Image

Crise du coronavirus : quid des chaînes de valeur ? (Note)

Standard Post with Image

Retour sur les enjeux du plan de relance et du budget européens (Note)