Un plan de relance à 100 milliards, pour quoi faire ? (Citation)

Arthur Jurus, Chef économiste chez Landolt & Cie., a été interviewé par le quotidien La Croix sur les enjeux du plan de relance qui sera présenté à la rentrée prochaine en Conseil des Ministres. Ce plan, dont l'axe principal est la lutte contre le chômage, devrait également favoriser la transition écologique - à hauteur d'un tiers des 100 milliards d'euros avancés - et la modernisation des entreprises. Les économistes sondés sont toutefois soucieux des risques de "dispersion des moyens" en période de crise sanitaire et économique aigüe. 

L'article paru le 21 août 2020 et co-écrit par les journalistes Pierre Garrigues et Antoine d'Abbundo est disponible ici

Diplômé de l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, de l'Ecole d'Economie de Toulouse et formé au Centre d'études des politiques économiques (ENSAE), Arthur Jurus est Chef économiste de Landolt & Cie après avoir évolué comme économiste au Crédit Agricole, à la Société Générale, à la Caisse des Dépôts, chez Mirabaud Asset Management, au sein du groupe Edmond de Rothschild et comme enseignant à l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Il est également contributeur pour le magazine Forbes, intervenant dans différents médias francophones et anglosaxons, contributeur au sondage des prévisionnistes professionnels auprès de la Banque Centrale Européenne et vice-président de l'association des stratégistes de Genève (ISAG). Arthur Jurus est Secrétaire général et co-fondateur de BSI Economics.

Dans la même catégorie :

Standard Post with Image

Fermeture du site de Béthune de Bridgestone : Que peut faire le gouvernement ? (Citation)

Standard Post with Image

Arthur Jurus invité chez B-Smart à propos des fusions-acquisitions qui marquent la rentrée boursière (Interview)

Standard Post with Image

Adrien Tenne invité chez B-Smart pour discuter du cas Bridgestone et du plan de relance européen (Interview)

Standard Post with Image

Adrien Tenne invité chez B-Smart pour discuter de l'emploi (Interview)