Arthur Jurus de BSI Economics invité sur BFM Business suite aux chiffres sur la croissance américaine (T3) et avant la décision de la FED

Arthur Jurus de BSI Economics invité sur BFM Business suite aux chiffres sur la croissance américaine (T3) et avant la décision de la FED

Arthur Jurus, membre du comité stratégique de BSI Economics, est intervenu sur BFM Business lors de l'émission Intégrale Bourse du 30 octobre 2019.

Il revient sur les premières estimations de la croissance américaine (ressorties à +1,9% pour le troisième trimestre), portées par une solide consommation des ménages mais contrastées par une chute des investissements productifs dans le contexte actuel de guerre commerciale.

Une baisse des taux est très attendue par le marché mais ce dernier n'anticipe pas de nouveau geste de la part de la FED en décembre, la croissance étant «décente» et le chômage s'inscrivant à un record historiquement bas (3.5%).

La vidéo peut être consultée en cliquant sur ce lien

Diplômé de l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, de l'Ecole d'Economie de Toulouse et formé au Centre d'études des politiques économiques (ENSAE), Arthur Jurus est Stratégiste Senior chez Oddo BHF après avoir été chef économiste de Landolt & Cie, économiste au Crédit Agricole, à la Société Générale, à la Caisse des Dépôts, chez Mirabaud Asset Management et au sein du groupe Edmond de Rothschild. Il a également enseigné à l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Intervenant dans différents médias francophones et anglosaxons, Arthur Jurus est vice-président de l'association des stratégistes de Genève (ISAG) et Président de BSI Economics.

Dans la même catégorie :

Standard Post with Image

BFM Business - Victor Lequillerier sur l'impact du covid-19 sur la croissance (Interview)

Standard Post with Image

Le Liban affaibli par la crise diplomatique avec l'Arabie saoudite (Citation)

Standard Post with Image

B-Smart - Victor Lequillerier sur le paradoxe économique de la Turquie (Interview)

Standard Post with Image

Pénuries en série : Pourquoi cette surchauffe économique est potentiellement dangereuse (Citation)